Qu’importe si l’arbre de vie est mâle ou féminin
Qu’on nous cache le ciel dans un vieux sous-marin
Qu’on nous livre l’hiver comme un cadeau divin
Qu’on travaille comme des fous pour du perlimpinpin ?

On invente le beau temps dans un alexandrin
On convoque le destin dans son unique jardin
On dribble le chagrin dans le rire et le vin
L’arbre attendra toujours au bout du long chemin

photo & texte ©Radu Bata

Galimatias

Commenter

(requis)

(requis)

Merci de respecter les règles de bonne conduite

Présentation des Editions Galimatias  Les livres édités par les Editions Galimatias  Les auteurs édités par les Editions Galimatias Echos & actus Vos textes Librairie en ligne
© 2011 | Editions Galimatias | tous droits réservés