On dirait que des pans entiers d’écrivains sont frappés de graphospasmes en série, de l’allergie transcendante aux épithéliums poétiques, de dystonies musculaires synapsiales, du syndrome de l’arrogance professionnelle, de la crampe du clan consanguinaire, du handicap des glandes basales créatives, du virus de la plume kératinisée, de l’affection du cataplasme sur une jambe de plomb, des lésions prosaïques de la répétitivité, de la fatalité gazeuse du mauvais caractère, du complexe balsamique du parasite qui doute, du traumatisme de la daube narcissique, d’une trachéotomie expansive du discours narratif, du rachitisme météorologique, du dérèglement du mécanisme de contrôle de l’expression, de la maladie gratuite de la langue enflammée, d’un manque cruel de cellules cardiovasculaires, d’une aménorrhée physiologique des truismes d’Epinal, etc., etc.

Image : StreetArt Germany

Galimatias

Commenter

(requis)

(requis)

Merci de respecter les règles de bonne conduite

Présentation des Editions Galimatias  Les livres édités par les Editions Galimatias  Les auteurs édités par les Editions Galimatias Echos & actus Vos textes Librairie en ligne
© 2011 | Editions Galimatias | tous droits réservés