Le bus me sauve de la pluie dans les ultimes soubresauts du jour. Il n’y a que moi derrière. Devant, il n’y a qu’elle. De temps en temps, je décroche les yeux de mon livre : il fait bon, il fait chaud, elle est encore là. Comme si nous étions les derniers êtres de la terre. On y est presque : je me lève. Elle aussi : elle traverse le bus jusqu’à la dernière porte. Étrange. On attend l’arrêt en silence, nos épaules se frôlent. Elle ouvre son parapluie, je mets mon capuchon et saute dans la nuit. Je marche à grands pas mais j’entends : ses pas, petits et pressés, me suivent de près. Je traverse en diagonale, prestement, parmi les jalons obscurs : des macs et des filles. Je comprends maintenant ; elle restera seule ici, moi je prends ma rue, sur la droite. Après seulement quelques secondes, je sais qu’elle est toujours là, dans mes pas, si collée que son ombre s’unit à la mienne. Il y a quelque chose d’érotique dans l’air, au-delà de nos volontés. La dernière minute est dense et silencieuse, avec nos ombres enserrées qui pulsent. Et puis, d’un coup, nous les arrachons brutalement – moi, à gauche, elle, à droite : nous sommes voisins ! Je monte, j’entre et, sans allumer, je vais à la fenêtre : je suis curieux de voir quelle est sa chambre, où on va donner de la lumière. J’attends un bon moment. Et puis un autre. Rien. Alors je me demande si elle n’a pas fait comme moi, pour me situer, et je souris. Comme c’est bête : nous voici donc dans le noir, au-delà de nos volontés, comme si nous avions obéi à la volonté des ombres !

Mugur Grosu

Traduit du roumain par Radu Bata

Galimatias

Commenter

(requis)

(requis)

Merci de respecter les règles de bonne conduite

Présentation des Editions Galimatias  Les livres édités par les Editions Galimatias  Les auteurs édités par les Editions Galimatias Echos & actus Vos textes Librairie en ligne
© 2011 | Editions Galimatias | tous droits réservés