Mine de petits riens sur un lit à baldaquin de Radu BATA

Déambulations nocturnes
« le sommeil ne surprend pas l’exilé : il est toujours prêt à partir »

Ce livre atypique est élaboré comme un « nocturnal ». Basée sur une double culture, française et roumaine, l’écriture de Radu Bata taquine intelligemment la langue à travers une exploration amoureuse des formes poétiques. Nul doute qu’il faille être un peu funambule pour arpenter ce récit où l’on oscille entre la face apparente et la face cachée des mots et des sens.

On avance, le sourire aux lèvres, en prenant le temps, avec « le Graal à la portée de nos bourses », d’un « face-à-face en tête-à-queue » dans un univers où « 2 et 2 font 7 », où le « H de Méphistophélès » se risque à une « méningite de nuit » voire à une « altercation sur l’oreiller », le tout dans une « Prison dorée ».

D’un humour légèrement strident et rempli de malice généreuse, on a plaisir à retrouver tout un foyer littéraire où sonnent des noms tels que Paul Valéry, Agota Kristof, Henri Michaux, Didier Van Cauwelaert…et même Georges Perec, même si le narrateur de ces petits riens est finalement plus touché d’insomnie chronique que d’extase onirique. Mais les chimères rodent et nous rappellent qu’il faut « porter la chemise blanche du poète pour faire l’amour avec les fantômes. »

Galimatias

Commenter

(requis)

(requis)

Merci de respecter les règles de bonne conduite

Présentation des Editions Galimatias  Les livres édités par les Editions Galimatias  Les auteurs édités par les Editions Galimatias Echos & actus Vos textes Librairie en ligne
© 2011 | Editions Galimatias | tous droits réservés