Ses tripes se font plume et son océan d’angoisses nous ballote de rêves éveillés en insomnies hyper/surréalistes. Son art consommé de jongleur des phonèmes, son amour inextinguible de la langue française, ces arabesques cryptophilosophicorabelaisiennes, l’agilité spirituelle qui s’épanouit dans ses jeux de saute-mot-sons, ses célestes pirouettes linguistiques, les truculents pied-de-nez syntaxiques, ses mélodies vocabulopoétiques, les métaphores chroniques et ces hardies zobitelles nous tarabiscouillent le mensoriel !
Allez-y, délectez-vous sans retenue de la lecture de ce petit chef-d’œuvre de sensibilité littéraire et humaine que constitue «Mine de petits riens sur un lit à baldaquin», le recueil du sacré somnambule funambule qu’est Radu Bata !

Henri Gracia

Galimatias

Commenter

(requis)

(requis)

Merci de respecter les règles de bonne conduite

© 2011 | Editions Galimatias | tous droits réservés